Challenge en intelligence artificielle sur le développement durable : appel à projets à destination des universités et laboratoires de recherche africains

L’Agence nationale de la recherche et l’Agence française de développement lancent le challenge « IA-Biodiv : recherche en intelligence artificielle dans le champ de la biodiversité ». Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 août 2021.

La France a l’ambition de prendre le leadership en matière d’intelligence artificielle et d’environnement afin de développer des solutions au service de la transition écologique : écosystèmes, changement climatique, biodiversité, etc.

Pour cela, l’Agence nationale de la recherche (ANR), en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD), lance un challenge en intelligence artificielle sur le développement durable, intitulé « IA-Biodiv », afin de soutenir les recherches en intelligence artificielle dans le champ d’un bien commun à préserver et reconquérir : la biodiversité. Il s’étendra sur quatre ans et se focalisera sur le financement des projets de recherche sur la biodiversité des milieux marins côtiers des zones méditerranéennes et pacifiques, en particulier pour améliorer l’exploration et l’exploitation des données de la biodiversité.

Doté d’un budget total de 4,8 millions d’euros, le challenge financera deux types de consortiums :

  • trois consortiums français, pour un montant d’aide maximale de 500 000 euros par projet ;
  • deux consortiums internationaux pour un montant d’aide maximale de 650 000 euros par projet. Les consortiums internationaux devront être composés de partenaires africains et, au minimum, d’un partenaire français.

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 31 août 2021 : il est destiné aux communautés scientifiques en intelligence artificielle et en biodiversité de France et de pays partenaires en Afrique.

Pour plus d’informations et pour candidater, consultez le plan d’action du Challenge « IA-Biodiv » ou rendez-vous sur le site de l’ANR.

Dernière mise à jour le : 22 juin 2021